Le déshydrateur de miel

Le printemps est une période délicate pour beaucoup d’apiculteurs.

Le miel de printemps a la particularité de cristalliser très rapidement. a tel point qu’il n’est pas rare pour un apiculteur peu expérimenté de ne pas parvenir à extraire le miel de ses ruches… En effet, si celui-ci est trop cristallisé dans l’opercule, il ne sortira pas avec la force centrifuge de l’extracteur.

La manœuvre consiste donc à extraire le miel avant qu’il ne cristallise… mais dont le taux d’humidité ne soit pas trop élevé ! Car si le taux d’humidité du miel est supérieur à 18%, celui-ci risque de fermenter et donc de perdre ses qualités dans le temps.

Pour ne rien arranger, le printemps est souvent une période pluvieuse !!

Nous vous proposons donc ici de réaliser un appareil vous permettant de déshydrater le miel contenu dans les hausses à moindre cout et de manière fiable. Toujours sans le chauffer!

Le concept :

– Ventiler les alvéoles contenant du miel qui ne seraient pas encore operculées afin d’obtenir un taux humidité proche de 18%.

Ce qu’il vous faut (au minimum):

  • 1 couvre-cadre de ruche
  • 1 Tasseau de 2.50 m, 60 X 25
  • 3 ventilateurs axiaux 250 V
  • 1 variateur en encatrer
  • 1 grille à reine

Cout : moins de 100€

Temps de réalisation : 1/2 journée max.

Voir la vidéo de fonctionnement : http://dai.ly/k7oqswMWQsGEpVqpifQ

Une fois ce dispositif placé en haut de votre pile de hausses, au sein du laboratoire chauffé, il fera circuler l’air chaud et sec (en haut de la pièce) vers le bas de la pile…

Vous pourrez ajuster la vitesse de l’air avec le variateur.

Une fois la bonne hygrométrie obtenue, vous pourrez extraire votre miel sereinement et être certain qu’il conservera toutes ses qualités nutritionnelles le plus longtemps possible !